Etymologie

Nava : bateau
Asana : posture

Navasana se traduit littéralement par la posture du bateau.

Posture tonifiante, stimulante.

Description

Posture assise, en équilibre sur les fesses, entre la partie basse des ischions et le coccyx - la colonne vertébrale étirée - le buste légèrement incliné vers l'arrière - la poitrine poussée vers l'avant - le bas-ventre maintenu fermement - les jambes jointes, tendues vers l'avant et le haut, pieds flex - menton rentré - regard vers l'horizon - les bras étirés vers l'avant à l'horizontal de chaque côté des jambes, les paumes des mains se regardent.

Variantes

Les 2 jambes écartées largement l'une de l'autre, les mains aux pieds.

Prise de la posture (exemple avec variante)

Assis, les jambes allongées devant soi - Fléchir les 2 genoux et rapprocher les talons des fessiers - Placer les mains sous les plantes de pieds, doigts entrecroisés - menton en recul - la colonne vertébrale étirée.
Expirer : rentrer le ventre et ensuite bien maintenir le bas-ventre - soulever les talons du sol, jambes fléchies en s'inclinant légèrement vers l'arrière.
Inspirer : étirer les 2 jambes vers l'avant et le haut - pousser la poitrine vers l'avant - étirer la colonne vertébrale
Expirer : écarter largement les 2 jambes l'une de l'autre

Maintenir la posture avec une respiration fluide.

Pour quitter la posture : rapprocher les 2 jambes l'une de l'autre, puis fléchir les genoux et déposer les pieds au sol.

Précautions

Ne pas faire si : problèmes importants de dos, de coccyx (déplacé ou fracturé), de sciatique, de hernie discale ou abdominale en crise - en cas de grossesse - suite à une opération récente au niveau de l'abdomen.

Faire attention si :
Fragilités lombaires ou manque de souplesse à l'arrière des jambes, ou légère sciatique : garder les genoux fléchis et veiller à bien garder le dos étiré - les mains sont sous les genoux.
Fragilités cervicales : bien maintenir le menton contre le sternum.
Problème équilibre : poser les pieds contre un mur - caler un coussin derrière les fessiers, mais ne pas s'asseoir dessus - faire la posture avec une seule jambe élevée, l'autre allongée au sol ou fléchie pied au sol (ou soulevé du sol).

Effets

Tonifie les muscles psoas-illiaques et les abdominaux, les cuisses, le dos.
Etirement du dos, des jambes et des bras.
Apporte de la force à tout le corps.
Améliore la notion d'équilibre.
Développe un esprit fort. Navasana nécessite de l'endurance et une forte volonté de tenir. 
Calme le flux des pensées et apporte de la stabilité à l'esprit.

Symbolique

A l'image de l'océan qui ne déborde jamais,malgré les centaines de milliers de rivières qui se déversent en lui, l'homme ne doit jamais se laisser déborder par la multitude de pensées qui l'assaillent.
En pratiquant la posture du bateau avec persévérance, nous arriverons à maîtriser le flux de nos pensées et à garder un esprit calme débarrassé de toutes les tentations.

Le bateau traverse l'océan, mais ne lui appartient pas. L'eau, symboliquement, est un élément purificateur. Quand on pratique navasana, on doit obtenir la pureté de l'eau et le non-attachement du bateau qui navigue.

Navasana aide l'homme à vaincre la soif de l'Avoir qui le déséquilibre ; ce qui lui permet de retrouver sa propre nature, son véritable état d'ETRE.

Le corps est notre bateau, le vaisseau de notre esprit !